Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poissons d'avril

cliquez pour revoir le poisson d'avril 2006 
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2007
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2008

me joindre

vous pouvez envoyer un e-mail à Michelle

Archives

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 07:00

Dessiné par le cabinet d’architectes qui est à l’origine de tous les bateaux qui ont remporté le Vendée-Globe, sauf le tout premier, ce voilier de juillet 2007 a toutes les chances de bien se classer cette fois-ci. C’est BRITAIR.

Il sera entre les mains d’un grand marin breton, de Morlaix ( MX sur le zodiac ), Armel LE CLÉAC’H qui rêve de cette course depuis bien longtemps. Il vise le podium des ces Jeux Olympiques Vendéens autour du Monde.

 


 


 

Mais non, il ne s’agit pas du bateau qui s’est échoué sur la plage des Sables cet hiver, c’est seulement un homonyme. Il est nettement plus petit et bien plus joli, d’ailleurs. Il est tout neuf, lancé en mars 2008. Il est anglais et s’appelle donc ARTEMIS ;

Ce bateau de la dernière génération des 60 pieds IMOCA sera barré par un skipper anglais de 33 ans plein de promesses et basé sur l’île de Wigth : Jonny MALBON. Ancien préparateur de Mike Golding et équipier d’Ellen MacArthur, il a parcouru plus de 30 000 miles sur toutes les mers du globe.

 

 


 

Encore un bateau construit en Nouvelle-Zélande, à partir de plans d’architectes américains. Il a été mis à l’eau en juillet 2007 et baptisé GITANA 80 pour les 80 ans du baron de Rothschild.

Une lectrice du blog a eu la chance de photographier le célèbre skipper de ce voilier en grande conversation dans le cockpit avec un préparateur. Une photo rare. Merci beaucoup.

 

Il sera barré par Loïc PEYRON qu’il est inutile de présenter. On se souvient de sa participation au tout premier Vendée-Globe qu’il a terminé à la deuxième place et surtout du sauvetage de Philippe Poupon au large de l’Afrique du sud. Je revois encore le pauvre Poupou à califourchon sur la coque de son voilier couché et Loïc Peyron manœuvrant autour pour le redresser. Chapeau.

On remarque, sous le roof, deux auvents coulissants qui permettent de prolonger le toit de la cabine de façon à obtenir un gain d’aérodynamisme et un meilleur confort pour le skipper.


Quant à moi, pour fêter mes 80 ans, si je vais jusque là, j'espère avoir un morceau de tarte aux pommes ( sans sucre ).

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland - dans blog-de-jard
commenter cet article

commentaires

saint valentin 04/02/2009 15:55

j'ai toujours aimé la voile et suivi les différents tours du monde ... merci pour l'article !