Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poissons d'avril

cliquez pour revoir le poisson d'avril 2006 
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2007
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2008

me joindre

vous pouvez envoyer un e-mail à Michelle

Archives

5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 07:00

Nous avons quitté la plage de la Mine et trouvons une côte qui s’abaisse doucement. Les rochers et les falaises font place à une dune plus basse, protégée par une plage de galets. La forêt de pins est plus proche et les buissons descendent pratiquement jusqu’à la plage. Il se pourrait bien qu’il soient mouillés les jours de grandes marées. Cette côte est située derrière les colonies de vacances de la Porte Océane, tout au bout du chemin qui part du petit parking à la fontaine.

Nous continuons notre route vers l’est et longeons de nouvelles petites falaises, complètement différentes de celles que nous avions vues de l’autre coté de la plage de la Mine. Un peu plus basses, elles ressemblent à un mur de pierres calcaires C’est un entassement très irrégulier, que l’on dirait construit par un maçon débutant lequel a, toutefois, pris le soin de placer, ici et là, des niches voûtées dans le plus pur style roman.

Encore un peu plus loin, notre maçon s’est lancé dans l’édification d’une muraille de château-fort avec des avancées et des tours. On ne peut pas vraiment confondre avec le château de Talmont, c’est certain, mais il y a de cela quand même. La guerre de cent ans étant terminée depuis longtemps, les amateurs et amatrices de bronzage de nos jours trouvent ces petites "chambres" discrètes et orientées plein sud bien agréables à marée basse.

Sur la photo suivante, on peut constater le travail d’érosion de la pluie. L’eau descend de la dune déboisée et use la falaise qui finit par s’écrouler. Les parties plus colorées marquent les endroits où il y a eu un éboulement récent. Les débris de calcaire, plus ou moins gros, sont entassés en dessous. La mer va les rouler, les casser, les user, en faire des galets bien lisses. Et tout ce processus recommencera un peu plus loin.

Moralité : le bord des falaises n’est pas solide et il vaut mieux s’en écarter.

La côte s’abaisse encore et nous arrivons à la plage de Ragounite. De la mer, il est impossible de voir la table de pique-nique, lieu des rassemblements mémorables des blogueurs, lors des dernières vacances. C’était là, au fond, sous les grands pins maritimes. Un excellent souvenir. On s’y retrouvera l’été prochain, si vous le voulez bien.

Il me semble bien apercevoir le port de Jard-sur-Mer dans le lointain.

Il est temps de terminer ce chapitre et de préparer le suivant.

 C’est tout pour aujourd’hui. ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland - dans blog-de-jard
commenter cet article

commentaires

gigi ginou 05/10/2008 10:16

de vraies vacances, magnifiques.. je la ferai  bien cette ballade en mer ... hélas, j'ai pas le bâteau !!! dommage,... merci ROLAND magnifiques photos qui donnent  vraiment envie ..

Thierry 05/10/2008 09:08

Bonjour à tousQuelle balade Roland !!!! Combien de temps dans le bateau ? C'est vraiment sympa la visite de la côte vue de cette face.Merci encoreTG69