Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poissons d'avril

cliquez pour revoir le poisson d'avril 2006 
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2007
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2008

me joindre

vous pouvez envoyer un e-mail à Michelle

Archives

30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 07:00

Aujourd’hui, nous allons contourner la pointe du Payré et prendre la direction de Jard, plein est. En haut des rochers, le chemin "officiel" est bordé de clôtures pour éviter aux imprudents de chuter malencontreusement dix mètres plus bas. C’est pourtant bien tentant de descendre pour se tremper les pieds dans la mer. On dirait même qu’il y a des petits sentiers qui serpentent exprès pour cela, jusqu’aux criques de galets.

Ne vous y fiez pas trop parce que ce qui semble être un passage n’est généralement qu’un éboulis emprunté seulement par l’eau quand il pleut un peu fort.

La photo ci-dessous n’est pas du tout celle de la Pointe du Raz où il y a de plus grosses vagues, pas plus que celle des Sanguinaires qui baignent dans une mer aussi bleue. Ça y ressemble un peu, de loin. Il s’agit simplement des rochers de pointe, si j’ose dire, de la Pointe du Payré.

Nous sommes passés prudemment au large de ces rochers. Changement de décor avec, au fond, les pins du Havre du Payré. Là-haut les promeneurs se sont arrêtés pour scruter l’horizon. Ils ont, en face d’eux, la plage de du Veillon, un peu plus loin, le port de Bourgenay, d’où nous sommes partis tout à l'heure, et, tout au fond, les hautes tours d'un quartier de La Chaume, aux Sables d’Olonne.
( Je tiens à préciser que, normalement, la mer est parfaitement horizontale, mais il est tout à fait possible que le bateau ait un peu tangué et roulé sans s’occuper du photographe qui essayait de garder son équilibre. )

Et bien de ce côté-ci, la côte est aussi très découpée. Les roches plongent dans la mer de manière plus ou moins abrupte. Des îlots rocheux sournois comme le gros marron qui se trouve à tribord ( il faut que j’emploie des termes de marine ) nous empêchent de longer le bord de mer.


C’est tout pour aujourd’hui.
A cette vitesse-là, nous ne sommes pas arrivés.
C’est normal, on déguste, on savoure le paysage. ( à suivre )

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland - dans blog-de-jard
commenter cet article

commentaires

Claude 30/09/2008 10:45

Ah que oui c'est joli ! J'ai le sourire aux lèvres automatiquement en regardant ces images.Et que la balade continue !.......... jusque La Rochelle ???? 

martine 30/09/2008 09:04

C'est si beau! et que cette ballade cotière magnifique ne s'arrête pas.Vivement le chapitre 3.Merci Roland

gigi ginou 30/09/2008 07:58

merci cher ROLAND, j'ai eu la cha nce cet été avec ma fille d'aller faire cette très longue ballade, mais aussi de desceNdre dans une petite crique tranuille où nous avons pu prendre notre déjeuner et nous reposer .. de là,  j'en ai rapporté de magnifiques photos..  vivement l'été prochain !!!