Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poissons d'avril

cliquez pour revoir le poisson d'avril 2006 
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2007
cliquez pour revoir le poisson d'avril 2008

me joindre

vous pouvez envoyer un e-mail à Michelle

Archives

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 07:00

Les blogueurs qui ont une bonne vue peuvent lire, sur la voile du fameux engin, l’adresse d’un blog :

der-mit-dem-win-faehrt.de

et s’ils ont de bonnes connaissances de la langue allemande, ils pourront y suivre le voyage entrepris par un allemand, Frédéric Gabriel ( à moins que ce ne soit Andréas ), sur un engin construit à partir de morceaux de bicyclettes et propulsé seulement par une voile ( et un petit spinnaker les jours où le vent est favorable).

Ce périple a débuté le 23 juin dernier au départ d’une ville située à l’extrémité nord du Danemark, Skagen. Le but de l’opération est de rallier Marseille en longeant les côtes, mais sans passer par la Bretagne, ce qui représente un trajet de 3000 kilomètres environ. Chapeau !

Je n’ai pas bien suivi la météo des côtes de la Mer du Nord et de la Manche, mais j’ai l’impression qu’il n’a pas toujours fait beau cet été et je ne suis pas sûr que le vent ait toujours été bien orienté.

Je me pose des tas de questions.

Les jours de grosse pluie, comment peut-on rouler ? Si vous avez circulé en moto sous les averses, vous avez une petite idée du plaisir que c'est. On a bien remarqué le matériel de camping sur le grand porte-bagage avant ; mais si on reste sous la tente, ça ne fait pas avancer le schmilblick.

Quand le vent souffle en tempête, ne peut-on pas être flashé par un méchant radar ? Heureusement, ce voilier des grands chemins n'a pas de plaque minéralogique.

Et que fait-on quand il n’y a pas de vent du tout ? On ne peut même pas pomper comme sur une planche à voile.

Et si, en plus, la route monte ? J'imagine mal cet engin dans les Pyrénées.

Ne risque-t-on pas de verser dans un virage si le vent n’est pas d’accord avec la direction à prendre ?
Il n’est sans doute pas évident de s’arrêter pile au stop avec un vent force 6 dans le dos.

Finalement, qui commande ? le vent ou le "wind-road-rider" ?

 

Je sens que ce n’est pas un moyen de transport pour moi. Même si c’est tout à fait dans le vent. C'est écologique : pas de pollution, des matériaux réutilisables, sauf la voile en plastique. C'est économique : le vent est gratuit, il faut juste un peu d’huile dans les rouages. Mais cela me semble beaucoup trop physique. 

Laissons donc ce voilier à roulettes poursuivre tranquillement son chemin. Souhaitons-lui simplement bonne route et bon vent.

Nach Marseille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland - dans blog-de-jard
commenter cet article

commentaires

jean-pierre et dominique 27/09/2008 10:46

Bonjour à tous,Roland est toujours là, où et quand il faut. On peut traduire le nom du blog d'Andréas Gabriel par "CELUI QUI VOYAGE AVEC LE VENT". Si j'en juge par le tracé de son périple sur la carte GOOGLE de son site, il s'est écarté de son itinéraire qui devait passer tout droit par le centre de la France.

martine 26/09/2008 15:17

Grâce à vous voilà enfin une information sur un moyen de transport écologique appliqué! Comme quoi ça roule, celà ne pollue pas et rien n'est perdu.Bon vent pour cet aventurier qui mérite bien d'être encouragé.

MFce 47 26/09/2008 09:43

Mais comment faites vous pour etre au courant de la moindre nouvauté ? Vous passez vos jours et peut etre vos nuits sur Internet pour connaitre toute l'actualité sur le bout des doigts..........des mains bien sûr, a moins que vous mettiez les doigts de pieds, pour aller plus vite.Merci encore de toutes ces nouvelles qui nous échapperaient, prit par le boulot........................ enfin tout de suite après avoir envoyé ce mel. A +